Notre Platforme

Chacun d’entre nous a besoin d'un logement abordable.

La raison centrale de l’itinérance et de la précarité du logement est le manque de logements sûrs et abordables. 

Il existe des solutions.

Cette campagne fournit trois messages et six actions que le Conseil municipal devra suivre et développer. Autour du monde et au Canada, ces outils ont été mis en œuvre par d'autres villes et ont généré des résultats incroyables

Trois Messages

Six Actions

Metre fin à la perte - Secteur privé

Créer des politiques municipales renforçant les protections des locataires contre les rénovictins et les démovictions.

Dans le cadre d'une obligation plus large de délivrance de permis aux propriétaires, ces politiques renforceraient l'application des règlements existants en matière de rénovation et de démolition. 

Ces politiques comprendraient les conditions suivantes : 

  • Le propriétaire doit avoir reçu l'approbation de tous les permis auprès de la Ville avant d'émettre un avis de rénovation ou de démolition aux locataires. 
  • La Ville serait chargée de fournir des informations aux locataires sur leur droit légal à une compensation. 
  • S'assurer que les locataires qui sont temporairement déplacés pendant les rénovations ou les démolitions sont relogés au même taux de loyer, comme le prévoit le règlement sur le contrôle des démolitions de Toronto.

Metre fin à la perte - Secteur publique

Créer une stratégie d'acquisition de logements sans but lucratif, soutenue par l'achat par la ville de propriétés résidentielles du marché privé, dans le but de les remettre à des fournisseurs de logements sans but lucratif.

Cela permettrait de mettre un terme à la perte du parc immobilier vieillissant qui est vendu et converti en logements plus coûteux. En réservant ces logements aux organismes sans but lucratif, on donne à ces derniers le temps et la possibilité d'acquérir rapidement des logements locatifs.

Exemple : Le droit préventif de Montréal (et en accord avec les intentions de Gatineau) d'acheter d'abord des immeubles résidentiels, avant de les mettre sur le marché privé.

Créer davantage - Secteur privé

Élaborer une politique solide de zonage inclusif garantissant que les nouvelles constructions comportent des unités permanentes à prix abordable, en fonction du revenu du ménage.

Le logement abordable étant défini comme représentant 30 % du revenu d'un ménage, les nouveaux développements devront garantir 20 à 30 % d'unités de logement abordable (de façon progressive). Une partie des unités abordables sera réservée aux ménages dont le revenu est inférieur à 24 000 $ par an.

Créer davantage - Secteur publique

Augmenter le budget municipal afin de loger 1 000 ménages par an, en s'engageant à hauteur de 30 % dans le cadre d'une stratégie de logement "Pour les Autochtones, Par les Autochtones".

Cette augmentation permettrait de doubler l'engagement actuel de la ville à loger 500 ménages par le biais de subventions au loyer et de la création d'unités sans but lucratif. Cela permettrait de réduire de 50 % le nombre de sans-abri et la liste d'attente du registre des logements sociaux d'ici 2030.

Préserver la qualité - Secteur privé

Exiger que les propriétaires d'Ottawa soient titulaires d'un permis pour une surveillance plus efficace de l'entretien des propriétés et fournir un financement, au besoin, aux petits propriétaires pour qu'ils effectuent des réparations d'entretien plutôt que de vendre leurs unités locatives.

Cette politique obligerait les propriétaires à s'inscrire auprès de la ville, ce qui obligerait les propriétés locatives à respecter des normes d'entretien plus strictes et donnerait à la ville les moyens de faire respecter ces normes.

Préserver la qualité - Secteur publique

Désigner un médiateur indépendant pour le logement afin de mettre en œuvre le droit au logement, conformément à l'engagement fédéral de considérer le logement comme un droit de l'homme.

Le travail du médiateur consisterait à : 

  • Surveiller les progrès réalisés dans le respect des échéances et des objectifs du plan décennal. 
  • Examiner les soumissions de violations du droit au logement.
  • Donner au Conseil municipal des recommandations pour remplir ses obligations en matière de droits de l'homme. 

Passer à l'action

Soutenez
Faites un don
Faites du bénévolat

Recevoir les mises à jour

Adresse courriel :
Téléphone :
343-552-0202
Adresse : 22 O’Meara St, Ottawa, ON K1Y 4N6